+212 660-289985

 

Mode de fonctionnement d'un laser diode sur le plan physique

 

Le laser diode est un laser évoluant dans la lumière invisible. Le rayon est entre 755 et 1064 nm en fonction des modèles et connait un chromophore principal: la mélanine.

Le poil étant très chargé en mélanine, il constitue une cible de choix pour cette longueur d'onde. La concentration de la lumière dans la chromophore provoque une conversion de la lumière en chaleur dans le follicule et à sa base.

La chaleur produite est proche des 80°, ce qui autorise une destruction du poil et de ses zones germinatives. Le transport de la chaleur produite par le laser aboutit un une nécrose de coagulagion définitive de la base du poil au niveau où les cellules germinatives assurent son renouvellement.

 

Principe du traitement médical par laser diode

 

Le principe médical visant à une épilation par laser diode est relativement simple.

La lumière (une seule couleur pour un laser) est dans l'infrarouge. Cette teinte est spécifiquement attirée par la mélanine (chromophore) et s'y concentre.

Cette concentration provoque un élèvement de température de tout le follicule. Cette élévation de température se propage à la base du follicule et vient détruire le bulbe, ainsi que la papille dermique vascularisée.

Le follicule, privé de sa vascularisation et des cellules germinatives devient incapable de produire du poil: l'épilation est définitive.

Cet effet d'épilation progressivement définitive n'est possible que sur les poils en croissance quand la mélanisation du poil est en cours. Les poils qui ne sont pas en phase de pousse captent bien le laser et sont détruits, mais simplement de façon temporaire car les structures de fabrication de celui-ci ne sont pas endommagées.

Pour aboutir à une épilation définitive de tous les poils, il faut donc effectuer plusieurs séances pour espérer 'attraper' au moins une fois le follicule en phase de croissance (phase anagène).

 

Comportement du poil lors d'une épilation au laser diode

 

Le principe de fonctionnement du laser repose sur la réaction de photothermolyse de la mélanine du poil.

Une fois lasérisé, le poil va avoir besoin de 2 ou 3 semaines pour ressortir et tomber tout seul.

Les patientes décrivent bien cette phase de chute spontanée (chute sous la douche lors d'un simple geste de frottement léger).

 

Comportement de la peau lors d'une épilation au laser diode

 

Comportement habituel: l'impact d'un laser diode sur la peau, dans le cadre d'une épilation laser provoque une série de réactions variables suivant le type de poil, son diamètre, sa concentration en mélanine et la couleur de la peau. L'évolution naturelle de la peau dans les 5 minutes suivant l'impact se traduit par la présence d'un erythème-oedème encerclant chaque follicule pileux. On parle d'oedème-erythème péri-folliculaire.

Cette réaction cutanée est classique et fait partie des éléments signant une efficacité de la méthode dépilatoire. L'intensité de la réaction est variable chez les patientes: elle va d'une simple rougeur fugace de la peau à une peau extrêmement pourpre et granuleuse avec parfois une impression visuelle de peau brulée au premier degré (surtout quand la peau présente une forte densité en poils très foncés).

 

Les peaux du sud , mates et les peaux noires présentent généralement des oedèmes plus intenses que les peaux claires des populations d'origine scandinave. La peau reprend son aspect normal le plus souvent dans les 3 à 5 heures suivant le geste d'épilation laser.

Il est possible de réduire la réaction inflammatoire au moment de la séance par une application de topiques (crèmes) anti-inflammatoires de type corticoïdes.

Ce type de pommade permet de 'casser' l'inflammation réactionnelle et raccourcir le phénomène.En marge de l'action dépilatoire, les lasers provoquent, de façon indirecte, une amélioration de la texture de la peau car ils ont souvent des propriétés de stimulation de collagène.

Une épilation laser d'un visage provoque assez souvent une amélioration de l'élasticité de la peau ou une amélioration de cicatrices d'acné anciennes à cause de ces propriétés.

 

Comportement anormal: La surveillance de la peau à chaque impact est un point essentiel du traitement.

En effet, la peau peut réagir de façon anormale lors du traitement.

La réaction anormale la plus grave concerne la brûlure avec une souffrance de la peau qui peut se traduire par une rétraction et un effet grisé au moment de l'impact.

La survenue de ce type de réaction doit conduire à suspecter une brûlure ou un surdosage de l'équipement dès l'impact suivant.

De façon rare, on retrouve également des réactions d'intolérance au laser comme les allergies à la lumière et l'allergie du froid.

Ces réactions allergiques sont souvent prévisible au terme d'un examen médical et interrogatoire bien conduit. Egalement, et rarement, on retrouve des phémonènes infectieux au décours des épilations laser: le traumatisme cutané associé à une explosion du poil peut léser la peau et favoriser un phénomène de surinfection.

Ce trouble nécessite un traitement local et évolue classiquement rapidement.

A distance, sur les peaux mâtes, il peut survenir des phénomènes de troubles pigmentaires. Les peaux méditerranéennes, des iles, des zones proches de l'inde, ont une tendance à hyperpigmenter quand un phénomène inflammatoire s'y développe (Hyperpigmentation post inflammatoire des peaux sombres).

Aussi, le laser peut induire des hyperpigmentations sur les peaux mâtes. Celles-ci sont généralement résolutives en quelques semaines.

Enfin, l'inverse est possible (souvent après une brûlure) avec persistance de zone dépigmentée sur les zones traitées.

 

Avantages du laser diode par rapport aux autres techniques

 

Laser assez polyvalent pour tous les phototypes de peau (en adaptant le temps de pulse). Avec une adaptation de temps de pulse, on peut traiter de la peau claire à la peau noire.

Protection des peaux noires

Lasers légers, facile à transporter

Lasers faciles à entretenir

Moins de risques de brûlures

 

 

Les optimisations possibles des traitements aux lasers

 

Il est possible d'optimiser son épilation laser, côté patient :

En rasant le poil pour faciliter la concentration (sans perte) d'énergie à la base du follicule

En gardant une peau complètement débronzée voir blanche (le laser n'est alors pas détourné de sa cible par un éventuel bronzage dans la peau)

En respectant un espacement stratégique entre les séances pour essayer d'obtenir un maximum de poils en croissance quand le laser est appliqué à la peau

En ne décolorant par le poil

En n'utilisant pas la pince, la cire ou la crême dépilatoire au moins 3 à 4 semaines avant le geste laser.

Ces méthodes abiment la base du poil et rendre l'action de la lumière moins efficace.

 

Du côté médical il existe aussi des méthodes d'optimisation des séances laser

 

Obtenir un poil le plus court possible

Appliquer le laser le plus perpendiculairement possible par rapport à la surface de la peau

Presser la zone de peau pour raccourcir la distance surface - base du follicule et diriger un maximum d'énergie au fond.

Utiliser un refroidissement puissant qui permettra de protéger la peau et de monter la fluence (énergie par surface) et donc l'efficacité sur le poil

Combiner le traitement laser avec des crèmes freinatrices de la pousse.

 

Les limites dermatologiques et esthétiques

 

Comme toute technique, il existe des limites thérapeutique.

Il est faux de dire qu'un laser est efficace à 100%, ou définitif à 100%.

Si la technique est effectivement très efficace et définitive dans la majorité des cas, il n'est pas rare de voir persister 2 à 5% de la totalité des poils.

Il n'est pas rare,non plus, d'avoir des effets paradoxaux sur les zones difficiles comme les duvets.

Certaines zones sont traditionnellement résistantes: visage, sternum, seins, genoux, flancs par exemple.En cas d'inefficacité, il est indispensable de faire le point vite pour, éventuellement, proposer un traitement alternatif ou une autre technique laser.

J

Leaseir présente la toute nouvelle génération de laser diode.

 

Le Laser MHR est le plus puissant du marché allant de 2000 à 6000 watts, il présente la durée d'impulsion la plus courte à 15 ms et travaille en continu de 1 à 4hz avec une fluence de 40J cm2/30 ms pour un résultat et une rentabilité optimal.outer votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.